Erasmus à Cambridge·Voyages

Erasmus Life – Choc culturel à Cambridge

22075940453_47ef389eca_z

Bonjour tout le monde!

Cela faisait trèèèèès longtemps que je n’avais pas mis à jour mon blog, veuillez me pardonner, j’étais très occupée. La vie estudiantine à Cambridge est très intense mais après un mois et demi à chercher mes repères, je les ai enfin trouvé, et enfin, je reviens pour vous parler un peu des chocs culturels que j’ai pu rencontrer ici, à Cambridge.

1) Les Anglais font la queue partout
Et ils vous regardent de travers quand vous les dépassez tous, parce que, obviously, vous ne saviez pas qu’il fallait faire la queue pour entrer dans le bus (mais une queue vraiment bien ordonnée, on est loin de l’attroupement français ou espagnol)… Après en avoir parlé à ma proprio, elle m’a alors confirmé que oui, c’est dingue, mais les Anglais font la queue pour tout partout, sauf au pub ! Gare aux grugeurs !

2) Les Anglais ont une grande proxémie 
Les Anglais ont leur espace à eux, leur petite bulle, et la règle d’or est de ne jamais l’envahir. Comme je passe beaucoup de temps dans le bus, j’aime observer le comportement des passagers, et j’ai remarqué que tout le monde prenait une place pour deux. Un siège pour ses fesses, et celui d’à côté pour son sac. Il y a tellement de place dans le bus (à un étage…), et personnellement, mon bus n’est jamais bondé, ce qui est vraiment bien car je n’ai pas le stress du « est-ce que je vais trouver de la place ? »

Bref, revenons-en à cette proxémie. Ce phénomène m’a parfois tapé sur le système… Les Anglais peuvent se parler, SUPER FORT, à travers le bus, pendant 30 minutes, sans problèmes. Des deux personnes, aucune n’a pensé à se déplacer au siège à côté de l’interlocuteur pour parler doucement sans que le bus entier entende le sujet de conversation.

Par exemple. Je suis entrée dans le bus un jour, et à l’étage, je vois 3 filles qui se parlent… Chacune d’entre elle avait pris deux sièges… Alors bonjour le volume sonore 😦 Après une longue journée, en état de fatiguée absolue, je vous assure que ça donne mal à la tête…

3) Tout se périme vite
Tout produit a une date de péremption… Même les oignons. En fait, on est obligé de faire les courses toutes les semaines car les produits achetés doivent se consommer au plus vite. Enfin je sais pas si c’est mon supermarché (Morrisons) ou bien une spécificité anglaise, mais en tout cas, j’ai constaté que les aliments périssaient plus vite en Angleterre.


Je ne vais pas vous noyer avec toutes mes observations, car ce sont les trois principales qui me viennent toujours en tête quand on me demande les différences entre la culture française et la culture anglaise. Maintenant, je m’y fais complètement, il faut juste un temps d’adaptation, mais c’est vrai qu’un début, j’étais assez déboussolée ! 🙂

moi moi,
Amy

 

Article originellement publié le 02/11/2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s