How To

Comment s’améliorer en anglais quand on ne l’apprend plus à l’école ?

Hello hello ! Aujourd’hui, j’avais envie d’écrire un article sur un sujet qui me tient particulièrement à coeur : l’apprentissage d’une langue, ici, l’anglais. On me fait souvent l’éloge pour mon niveau d’anglais (C1+/C2) mais sachez que tout le monde peut atteindre ce niveau, avec une bonne volonté !

Beaucoup de personnes ne savent pas comment s’y prendre, alors je vous livre ici quelques unes de mes astuces. Je vous épargne le conseil du « regardez vos séries et films en VO », on le fait déjà tous pratiquement (ou quoi que, mon conseil concernant les films et séries, c’est de répéter ce qu’ils disent. Je le fais parfois quand je suis seule, c’est chelou, mais ça aide).

ukus


LE MATIN

Le matin, en me réveillant, j’écoute BBC Radio One avec l’application TuneIn Radio. Il y a une multitude de radios disponibles autre que BBC ! Américaines, anglaises, anglophones, tout y est, à vous de vous servir ! Même si vous ne comprenez pas tout, puis surtout que vous avez peut-être la tête dans le chaudron le matin, au moins, ça vous fait un bruit de fond en anglais.

Parfois je mets sur youtube des fragments de l’émission de Ellen Degeneres ou de James Corden. Ils sont à mourir de rire ! C’est idéal pour être de bonne humeur dès le matin.


LA JOURNÉE

N’hésitez pas à discuter avec vos amis étrangers. J’ai fait Erasmus, donc évidement, j’ai pu développer un réseau international dont la lingua franca est l’anglais. On échange souvent via WhatsApp dans une conversation commune. Mais si vous n’avez pas eu la chance comme moi de pouvoir faire un échange à l’étranger, il est de nos jours facile de se trouver des amis étrangers.

Pour ma part, j’utilisais beaucoup le site Interpals. Bon, parfois, il y a des gens qui craignent, puis il est dur d’entretenir une relation longue et amicale avec des personnes. Mon conseil : forcez-vous, essayez de discuter le plus possible. Il y a quelques mois, j’ai trouvé le profil d’un américain, et nous avons beaucoup beaucoup parlé. Il s’intéressait à la France et au français, donc c’était plutôt cool. A ce jour, on ne se parle plus sur Interpals, mais on s’envoie régulièrement des nouvelles via WhatsApp et Snapchat !

J’utilise très souvent l’application HelloTalk, je trouve qu’elle est vraiment bien pour rencontrer du monde. Ensuite, c’est à vous d’avoir des sujets de conversations bien entendu. Mais si j’ai réussi à garder contact avec un Norvégien et un Finlandais, vous devriez trouver également votre bonheur 😉


QUAND ON S’ENNUIE

Mon copain m’a fait découvrir un site super cool : Cerego. Ca fonctionne par flashcards, que vous pouvez vous-même créer. Il y a une grande catégorie sur l’anglais (grammaire, vocabulaire, expressions etc), et ça peut être pratique car vous avez un suivi qui vous dit quand réviser vos cards. J’aime bien l’application Flashcards Chegg aussi. J’utilise cette application pour apprendre du vocabulaire finnois et honnêtement, ça m’a vraiment aidé ! C’est à vous de créer vous-même vos flashcards.


LA GRAMMAIRE, LE VOCABULAIRE

J’ai trouvé il y a peu de temps un site super intéressant : BBC Learning English. Les sessions sont vraiment bien construites et le contenu très utile. Je n’ai pas eu le temps de bien fouiller, mais il m’a l’air vraiment instructif et agréable. En tout cas, ça donne envie de s’entrainer. Il y a même une catégorie sur la prononciation anglaise !

Aussi, vous pouvez vous acheter des livres d’anglais pour passer le TOEFL, l’IELTS, le FCE… Quand j’étais au lycée, je passais le FCE (First Certificate in English pour le niveau B2) et j’avais donc acheté en plus un livre avec des points grammaticaux et des exercices. Ca m’avait aidé, même en licence je l’utilisais encore.


PETITE PAUSE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

On se prend tous 15-30 minutes par jour pour checker les réseaux sociaux et stalker nos amis. Ce que je vous conseille, c’est de vous abonner à des webzines anglophones. J’aime bien lire Mashable, the New York Post et Fusion, par exemple. J’essaie de lire le plus possible quand j’ai le temps, à haute voix ! Si on n’a personne avec qui parler anglais, oralement, eh bien, il faut lire, pour améliorer sa prononciation, sa fluidité.


SOUS LA DOUCHE

Quand je me douche, je prends ma tablette, je vais sur l’application TED et puis je choisis un TED Talk qui m’intéresse. J’aime beaucoup les écouter, ils apportent vraiment une leçon de vie, idéal pour mon développement personnel et la découverte de nouvelles perspectives. Ca aide pour la compréhension orale également.

Voici mon TED préféré : Why some of us don’t have one true calling ? de Emilie Wapnick


AVANT DE DORMIR

Eteignez vos téléphones au moins 30 minutes avant de dormir ! Puis mon conseil, c’est de lire, en anglais. Je lis la moitié de mes romans en anglais, soit parce que j’ai pas envie d’attendre la traduction, soit parce que je les achète directement en Angleterre car ils sont moins chers, ou bien soit ils sont moins cher sur Amazon. Pour le coup, pas la peine de lire à haute voix (ou quelques passages), mais c’est toujours bon pour le cerveau de lire en anglais.


Voilà à peu près toutes les astuces que je peux vous conseiller pour vous améliorer en anglais, puisque ce sont ceux que j’utilise (presque) au quotidien. Une langue, ça se travaille et ça s’entretient, alors si vous ne faites aucun effort pour vous améliorer petit à petit, vous resterez au même niveau, ou bien il se dégradera.

Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager !

 

moi moi,

Amy

 

Source image

Article originellement publié le 26/02/2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s